Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le 21 octobre 2013, la direction a annoncé aux Instances Représentatives du Personnel, un projet de Plan de licenciement collectif prévoyant de mettre à la rue pas moins de 132 salariés qui vont aller allonger la liste déjà longue des demandeurs d'emploi.

Le chiffre d’affaires de GlaxoSmithKline décroît, mais la profitabilité reste enviable. Les efforts des salariés contribuent fortement aux résultats.

Nous savons qu’au nom de la compétitivité, tous les moyens sont bons pour se séparer des salariés ; que ce sont toujours les mêmes qui paient les frais de la crise.

REDUIRE LES LICENCIEMENTS « CONTRAINTS » ET PRESERVER L’EMPLOI

Ce principe est incontournable pour la CGT et tout ce qui n’irait pas dans ce sens n’obtiendrait pas notre adhésion.

Pour y parvenir la Direction doit accepter que les salariés ayant un projet professionnel à l’extérieur de GSK ou les conditions pour accéder à une cessation anticipée de leur activité puissent bénéficier des mesures du plan à condition de permettre à un collègue de rester dans l’organisation

Nous assurons par ce biais la sérénité et la pérennité de l’organisation future ou chacun trouvera sa place sans aucune amertume.

Nous rencontrons la Direction en négociation aujourd'hui sur ce thème qui doit être traité et acté avant la mise en œuvre des critères d’ordre de licenciement. Nous nous attacherons à tout mettre en œuvre pour arriver à résultat favorable aux salariés.

Nous abordons ces discussions avec force et détermination afin de faire valoir et de défendre vos droits.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :