Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aujourd'hui environ 250 salariés de GSK sont venus de toute la France, pour manifester devant le siège social de Marly-le-Roi. 200 autres sont restés chez eux.

TRAME DE L'INTERVENTION DES ORGANISATIONS SYNDICALES LORS DE L'ASSEMBLEE GENERALE DU 10/03/2014

D’abord quelques éléments de contexte…

Pas moins de 54 PSE sont répertoriés au niveau de la branche professionnelle (Leem), représentant 11800 suppressions d’emplois.

Aucun de ces plans en cours ne peut être qualifié d’économique : il s’agit en réalité de revaloriser des résultats financiers déjà élevés sur le dos de la collectivité de travail.

GSK est au cœur de cette logique avec une profitabilité supérieure à 30% qui place l’entreprise au-dessus de l’industrie du luxe !

Passons sur la rémunération exponentiellement indécente du PDG monde de GSK …

Enfin citons les derniers chiffres repris par la presse : GSK affiche une des meilleures performances du secteur avec un bénéfice de 6.5 milliards d’euros. 6 nouveaux produits sont en lancement.

Alors, demanderait un observateur non averti, un peu Candide : GSK va renforcer ses ressources en hommes et en femmes pour accompagner cette dynamique ?

Pas du tout !

GSK annonce en octobre 2013 un PSE visant à détruire 270 postes !

Où est la logique ?

Vos syndicats ne sont pas restés les bras ballants en attendant que ça se passe : nous avons travaillé sur un contre-projet plus juste socialement dont l’objectif était O licenciements contraints. Pour y parvenir nous avons proposé un dispositif de volontariat au départ permettant à l’arrivée de maintenir dans l’emploi les salariés touchés par un licenciement. C’était la «plate-forme » déposée à la Direction en janvier dernier.

Refus de la direction… Elle évolue quand même un peu il faut bien le reconnaitre : elle consent à donner la possibilité à 48 personnes (séniors comme on dit) de cesser de manière anticipée leur activité pour sauver des postes. Sachant que la CAA n’est pas automatique, que c’est le libre choix du salarié, rien ne nous permet de dire que nous pourrons sauver un maximum de postes par ce biais, surtout si les conditions financières et de portage de la CAA n’évoluent pas !

Maintenant parlons de ce que seront à court et long terme les conséquences de ce PSE si la Direction ne consent pas à maintenir un certain nombre de postes dans l’organisation future.

D’abord la charge de travail dont le premier des corollaires, nous le savons, est un risque pour la santé physique et mentale:

Pour 63% des APM le temps nécessaire pour préparer leurs visites a considérablement augmenté

De même le travail administratif de la visite médicale des APM et managers s’accroît régulièrement notamment pour assimiler les procédures en perpétuel changement et les appliquer pour les réunions médicales.

Pour 58% d’APM le temps de déplacement et de trajet a augmenté considérablement.

Ce qui laisse peu de temps pour l’essentiel, à savoir la bonne information du corps médical, la vigilance sur les cas d’effets indésirables de nos médicaments ou de pharmacovigilance … La Grande perdante dans cette affaire n’est rien d’autre que la sécurité du médicament… et in fine la réputation de GSK !

Qu’en sera-t-il demain avec cette nouvelle réorganisation ? on ose à peine l’imaginer!

Et le siège n’est pas en reste !

Avec qui et avec quelle efficience seront traitées les questions complexes du corps médical sur nos médicaments,… avec quelle bonne approche scientifique et quelle diligence pourrons-nous leur apporter des réponses ? Quel service efficace pourrons-nous apporter en termes de documentation scientifique ?

Pour les assistantes : quelle évolution professionnelle dans cette nouvelle organisation alors que nous savons que beaucoup d’entre vous ne faites pas une tache effective d’assistante… ?

De même, plusieurs services se verront amputer de ressources qui étaient « essentielles » hier pour la Direction pour les avoir étoffés récemment !

Toutes ces questions restent entières et notre mobilisation de ce jour a pour objectif d’obtenir des réponses de la direction : DE BONNES RÉPONSES !

Première retombée presse ici :

BRAVO AUX SALARIES GSK QUI SE SONT MOBILISES DANS LE CADRE DU PSE EN COURS

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :