Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Selon une dépêche d’APMnews datée du 10 avril dernier, « un plan social prévoyant la suppression de 212 postes, dont 36 vacants, est en cours au sein du groupe de services à l'industrie pharmaceutique Iqvia (ex-QuintilesIMS), qui prévoit notamment de fermer son centre d'appels situé dans le Loiret»  

Les négociations sur ce plan sont en cours rapporte  APMnews. « 119 salariés sont menacés de licenciement au siège à La Défense (Hauts-de-Seine) et une soixantaine sur le site d'Amilly (Loiret). Racheté lors de l'acquisition de la filiale CRM (Customer Relationship Management) de Cegedim en 2015, ce site héberge un centre d'appels. Parallèlement, 32 postes seront créés à La Défense ». Vincent Bildstein, président d'Iqvia France a expliqué à APMnews :  «Nous avons besoin d'adapter notre modèle opérationnel aux mutations du marché, aux évolutions des besoins de nos clients et de défendre notre compétitivité, en particulier dans le domaine des activités de données et dans le domaine technologique »

Suppressions en France, renforcement ailleurs !

Dans le même temps GSK confie à IQVIA la gestion de son Information Médicale (Call Center) et de sa Pharmacovigilance (PV), officiellement «  pour renforcer la standardisation sur les marchés ayant des équipes dédiées, afin de limiter les risques et de renforcer/maintenir la relation clients »

Le SNICIC-CGT voit dans cette "rationalisation" les prémices d'un désengagement de GSK et plus largement de l'industrie pharmaceutique d'une information médicale adaptée aux demandes des professionnels de santé et patients français, une information médicale que continue à assurer jusqu'au transfert un CallCenter interne à GSK au plus proche du terrain, malgré les difficultés soulevées par la persistance de tensions d'approvisionnement, notamment sur les vaccins  .

La transition des activités IM et PV locales vers la nouvelle structure globale (en Irlande?) aurait lieu, région par région, entre les 1er et 3ème trimestres 2019. Pour la France, la mise en place définitive est prévue en juin 2019.

Sur le sujet voir notre post http://www.snicic.com/2018/11/gsk-une-strategie-de-morcellement-des-suppressions-de-postes.html

Iqvia France  212 suppressions de postes

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :