Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La réunion n°1 du CCUES concernant Mayenne a eu lieu le mercredi 19 décembre.

Au cours de cette réunion, les élus ont autorisé la direction à entammer le processus d'identification d'un reprenneur potentiel pour le site de Terras 1 (équipements et locaux), afin d'essayer de sauvegarder un maximum d'emplois dans le région.

Dans le même temps la direction a souhaité avoir un accord du CCUES pour mettre sans attendre en place une cellule de reclassement pour les salariés des deux sites mayennais, alors que l'on apprend dans la presse que des engagements ont déjà été pris localement et qu'une entreprise spécialisée dans le reclassement a déjà été mandatée.

Les élus locaux et autres candidats aux municipales s'activent pour trouver des solutions afin que les emplois restent dans la région.

La CGT appuiera toutes les bonnes volontés qui vont dans ce sens, mais n'acceptera aucune anticipation pouvant nuire aux salariés. Les élus CGT ne se prononceront pas sur le bien fondé de la décision de GSK de fermer T1 avant d'avoir eu et étudié tous les éléments d'expertise leur permettant de fonder un avis objectif sur la question.

5000 euros pour les salariés d'Hérouville

Au cours de la réunion du 19 décembre, l'expert du CCUES a présenté une analyse du projet de cession du site d'Hérouville. Les élus n'ont pas eu de réponse favorable à leur demande de 7149 euros de prime de transfert, la direction ayant consenti à n'accorder que 5000 euros nets et fiscalisés par salarié, somme bien en deçà de la perte estimée de revenu que les salariés devront subir du fait du transfert de leurs contrats à Fareva.
Tag(s) : #ACTUALITE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :