Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PSE MAYENNE - La procédure d'information/consultation du CCUES sur les Livres III et IV s'est close aujourd'hui par un vote négatif sur les motivations écononiques du plan (Selon Syndex, il s'agit d'un choix stratégique du groupe dont la pertinence peut clairement être remise en cause). Concernant les mesures sociales, seuls les élus CGT ont voté contre car la forte demande des salariés d'une indemnité forfaitaire reconnaissant le préjudice subi du fait de la fermeture de T1 n'a pas été entendue par la direction qui est restée dans la logique consistant à favoriser les salariés les plus agés avec de l'ancienneté, population il est vrai moins reclassable.  Il n'a donc été concédée qu'une prime complémentaire en sus de l'ICL évolutive en fonction de l'âge et de l'ancienneté à la place du doublement de l'ICL. Cette prime donne par exemple jusqu'à 3 mois d'indemnisation en plus aux salariés ayant moins de 45 ans et ayant moins de 3 ans d'ancienneté.
Cependant, il y avait eu des avancées sur plusieurs autres points telles que l'obligation absolue de reclassement de la cellulle d'emploi, la prime de mobilité interne, l'indemnité  différentielle de salaire (le % s'applique sur la somme totale et non sur le différentiel) la prime rideau, la protection du personnel handicapé...etc. De plus l'appel au volontariat avant l'annonce des licenciements ne peut être que positif car pouvant éviter des effets d'annonces inutiles.
La CGT, malgré son arrivée tardive dans la partie, n'est surement pas étrangère à ces avancées même si on est loin de ce qu'elle estime être le dü des salariés.  Là-dessus, les élus CGT du CCUES restent complètement en phase avec Martial et Hassan.
Il convient maintenant de prendre mesure par mesure et d'évaluer ensuite le niveau global des gains pour chaque catégorie de salariés avant d'émettre un jugement définitif sur ce plan.
Le CE de Mayenne sera consulté demain. 
Les représentants du personnel resteront sur le pont pour suivre l'application de ces mesures et veiller à ce que personne ne soit privée de ses droits.

Tag(s) : #ACTUALITE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :