Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Exclusif Le Porte voix - Le Comité Central d'Entreprise de GSK (CCUES) a rendu un avis lundi sur le projet ESCOM, projet rappelons-le qui se soldera début 2011 par l'externalisation et la délocalisation des activités de logistique du CID à Vatry dans l'Est de la France, et in fine par la perte d'une centaine d'emplois sur les 150 que compte le site. 

Le Comité Central d'Entreprise et son expert SECAFI avaient proposé de garder l'activité logistique du CID sur place près d' Evreux sous l'enseigne du repreneur CEVA. Cette proposition s'appuyait sur un certain nombre d'arguments très pertinents que vous pouvez lire en cliquant sur le lien suivant : link  

Pour exprimer son refus d'aller dans cette direction, la société CEVA avance de manière lapidaire que son installation dans le bassin d'emploi représenterait un surcout de 3M€.

SECAFI a attiré l’attention des élus sur la structure financière dégradée de l’entreprise CEVA, ce qui, pour les salariés qui partiraient travailler à VATRY, présente un risque social important. Cette situation n'incite naturellement pas les salariés à se positionner sur cette "solution" de reclassement, pas plus qu'ils ne sont enclins -malgré des primes incitatives- à se positionner sur des emplois ouverts sur le site GSK de Notre-Dame-de-Bondeville situé à 63 km d'Evreux.

La grève se poursuit malgré la fin du processus de consultation des syndicats

Déclenché le 29 juin dernier à l'initiative des salariés, la grève se poursuit à leur initiative dans l'objectif d'obtenir une amélioration financière du PSE. Le TGI d'Evreux a ordonné vendredi une médiation qui devra s'exercer jusqu'au 23 juillet 2010 à 15 heures. Aux dernières nouvelles, les propositions dérisoires de la direction ne semblent pas prendre en compte l'ampleur de la situation et la détermination des salariés qui campent nuit et jour à l'entrée du site. 

 

Lire ici l'avis intégral du CCUES sur le projet ESCOM link

Article de la Dépêche du 2/7/2010  Grève au CID de Glaxo, les 150 licenciements ne passent pas…

 

gsk cid

Tag(s) : #GSK EVREUX

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :