Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Après 18 jours de grève, soutenus par les seuls syndicats  CFDT (majoritaire) et CGT,  les salariés du CID (Centre d’Importation et de Distribution) ont repris le travail lundi 19 juillet 2010.  Cette reprise de l’activité fait suite à la signature d’un accord le vendredi 16 juillet 2010 entre GSK et les syndicats, au terme d’une série de trois réunions de conciliation (*)  ayant eu lieu la semaine dernière dans les locaux de la DIRECCTE à Evreux. La direction, désireuse de sortir au plus vite de cette crise impactant l’approvisionnement en produits GSK et par voie de conséquence le portefeuille des actionnaires  a consenti à un compromis  jugé « acceptable » par les salariés.

Leur lutte a donc permis d’obtenir  pour tous une amélioration financière du PSE, accompagnée d' un certain nombre d’engagements,

à savoir (notamment) :

(Extrait de l’accord signé le 16 juillet 2010 entre les représentants de l’établissement GSK et les représentants des syndicats CFDT, CGT-FO, CGT, et CFE-CGC et les représentants des salariés dans le cadre de la médiation prévue par l’ordonnance du TGI d’Evreux en date du 9 juillet 2010.)

·         La direction s’engage à ne pas retenir sur la paye mais à déduire du compteur débit-crédit les jours de grève dès le mois de juillet 2010. L’écart qui en résulterait sera compensé au choix du salarié par des jours de congés, de CET, JNT. 

·        concernant les salariés qui seraient reclassés au sein de l’équipe partagée, la direction est favorable à ce que ces salariés, en cas de plan de sauvegarde de l’emploi dans les deux prochaines années, soient exclus du périmètre de la réorganisation sous réserve de l’accord des instances représentatives du personnel. 

·        une prime mensuelle de transfert d’activité se substituant à tout autre système préexistant sera versée à l’ensemble des collaborateurs du CID au prorata du temps de présence des salariés (hors congés, temps partiels thérapeutiques et JNT) sous réserve de l’atteinte d’un objectif correspondant au carnet de commande mensuel.

La direction s’engage à mettre en œuvre les moyens et les ressources nécessaires à l’atteinte de ces objectifs.

Le montant mensuel de cette prime est fixé à 1 000 euros bruts sur une période de dix mois.

Dans l’hypothèse d’un transfert d’activité effectif avant ce délai, le solde correspondant serait versé aux salariés en activité à la date du transfert.

Dans l’hypothèse d’un transfert d’activité postérieur, le principe de cette prime serait maintenu jusqu’au terme de l’activité. 

Concernant le mois de juillet 2010, le montant de cette prime est fixé à 750 euros bruts sans objectif quantitatif, sous réserve d’une reprise effective du travail le lundi 19 juillet 2010.

·         concernant la résolution de l’encours, une prime spécifique de 1 000 euros bruts sera versée sur la paye d’octobre 2010 sous réserve de la résolution de l’encours au 30 septembre 2010.

La date du 30 septembre sera confirmée au plus tard le 30 août sur la base de l’encours réel observé.

Il appartiendra au management du CID de fixer les objectifs d’activité permettant la résorption de l’encours dans les délais impartis.

·         La journée du lundi 19 juillet 2010 sera travaillée en horaires de journée avec maintien des primes d’équipe.

 

Ces avancées, bien que non négligeables, ne sauraient remplacer les pertes d’emplois  induites par une décision du groupe GSK (pertes d’emplois qui auraient pu être atténuées par un maintien de l’activité sur place – cf propositions de l’expert Secafi La grève se poursuit au CID ), ni reconnaître à son juste niveau l’investissement  des femmes et des hommes qui ont fait du CID un site d’excellence.

--

(*) Médiation prévue par l’ordonnance du TGI d’Evreux en date du 9 juillet 2010.

Tag(s) : #GSK EVREUX

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :