Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Si vous êtes d'accord avec le contenu de cette pétition, envoyez un message au mail suivant  snicic.gsk@hotmail.fr  en précisant votre profession.

Depuis 1956, la visite médicale fait l’objet d’une disposition particulière en tant que métier itinérant dans la convention collective de l’industrie pharmaceutique (Avenant 2 des clauses générales). On y trouve notamment la définition du métier dont l'objet est d’assurer la présentation des médicaments auprès du corps médical de façon exclusive et en dehors de toute activité commerciale. On y trouve également tout ce qui fait sa spécificité (temps de travail, secteurs géographiques, relations professionnelles etc)

Aujourd’hui le LEEM, au forceps, essaie de nous faire signer un accord présentant l’abolition de ces clauses spécifiques pour les renvoyer aux clauses générales, ce qui pose de graves problèmes, en matière de temps de travail de conditions de travail et de charge de travail d’un métier d’itinérant.

D’autre part, le LEEM institue en force une nouvelle carte professionnelle sur le modèle de celle de la visite médicale, carte avec laquelle le salarié pourra à la fois faire de la visite médicale chez le médecin, par téléphone, par internet et, cerise sur le gâteau, vendre en officine.

Le LEEM, d’un coup d’un seul, raye du paysage la visite médicale pure, la jugeant trop « limitée».

QUESTION : quel intérêt aurait un laboratoire à employer des visiteurs médicaux ou des VRP puisqu’il aura à sa disposition grâce à la nouvelle carte des salariés qui feront à la fois de la visite médicale et de la vente?

Ceci pose un réel problème de formation, et de respect de l’éthique.

LE LEEM REVAIT DE CELA DEPUIS PLUS DE 10 ANS … LE LEEM L’A FAIT

Le LEEM confirme d’ailleurs «la visite médicale est morte»

Peut–on laisser faire sans réagir ?

Peut-on envisager la suppression  de ce potentiel d’information qui permet de répondre aux besoins de santé sans cesse nouveaux à satisfaire?

Peut-on envisager la suppression  de cette richesse de travail contenu dans l’exercice du métier de la visite médicale au service de besoins sans broncher ?

NOUS VOULONS LA SAUVEGARDE DE CE METIER, SA SPECIFICITE PERMET DE REPONDRE AUX BESOINS DE SANTE PUBLIQUE.

IL FAUT MAINTENIR LES CLAUSES SPECIFIQUES A LA VM DE L’AVENANT 2  DE LA CONVENTION  COLLECTIVE ; NOUS REFUSONS QUE LA VISITE MEDICALE DERIVE VERS UN METIER PUREMENT COMMERCIAL.


 

Tag(s) : #LA VISITE MEDICALE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :