Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le conseil des prud'hommes de Compiègne a condamné ce vendredi matin le licenciement de près de 700 anciens salariés de l'usine Continental de Clairoix. Le motif économique invoqué par le groupe pour justifier la fermeture de l’usine en 2010 a été invalidé. Le Front gauche rappelle qu'une loi pour l'interdiction des licenciements boursiers permettrait d'éviter qu'un tel drame social et humain se reproduise.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :